URML-Alsace

L'asthme professionnel

L'observatoire national des asthmes professionnels (ONAP) estime que l'incidence annuelle moyenne en France de l'asthme professionnel (AP) est de 24 cas par millions de travailleurs et que 9% des asthmes ont une cause d'origine professionnelle.

asthme professionnelL'ONAP recueille, depuis 1996, des informations sur les nouveaux cas d'asthme professionnel et contribue à une meilleure connaissance de cette affection. Les données montrent une augmentation progressive du nombre de cas signalés : 487 cas en 1996, 540 en 1998, 673 en 2000 et 588 en 2002. Ces 588 cas se répartissent en 349 hommes (59,4%) et 239 femmes (40,6%), pour un âge moyen de 38 ans.

Les principales substances allergisantes en cause en 2003 sont :

  • la farine (19%)
  • les isocyanates (11,9%)
  • les persulfates alcalins (8%)
  • les aldéhydes (5,3%)
  • le latex (5,1%)
  • les acariens (3,6%)

Les professions les plus atteintes sont :

  • les boulangers et les pâtissiers (19,6%)
  • les coiffeurs (10,2%)
  • les employés de nettoyage (8%)
  • les professions médicales et paramédicales (7,7%)
  • les peintres (7,3%)
  • les travailleurs du bois (4,1%)

La liste des substances, professions et procédés industriels en cause ne cesse d'augmenter : actuellement, au moins 400 substances sont connues comme pouvant intervenir dans la survenue de l'asthme professionnel. Une liste de ces nuisances est notamment disponible sur la base de données Asmanet