URML-Alsace

Obésité et surpoids de l'enfant et de l'adolescent

Obésité et surpoids des enfants et des adolescents :
des prévalences encore trop élevées

obésité et surpoids de l'enfantEn France, l'obésité et le surpoids concernent respectivement 3,5 % et 14,5 % des enfants, le double par rapport à il y une dizaine d'années, même si ce chiffre semble se stabiliser.

L'Alsace se situe en deuxième position (17.8 %) en ce qui concerne la prévalence de l'obésité chez les habitants de 15 ans ou plus. A 5-6 ans, la prévalence du surpoids et de l'obésité est également supérieure à celles d'autres régions.

Un recensement de données réalisé par la Communauté Urbaine de Strasbourg et le rectorat (2008-2009) a révélé les éléments suivants :

  • 7.4 % des enfants de 5-6 ans sont obèses (contre 6.7 % des enfants vivant à la campagne).
  • Le pourcentage d'enfants concernés par l'obésité est plus élevé en ZEP (zone d'éducation prioritaire) ou en ZUP (zone à urbaniser en priorité) : 9.7 % contre 5.8 % dans les autres quartiers de Strasbourg.
  • L'insuffisance pondérale reste faible (1.5 % des enfants entre 5 à 6 ans seraient concernés).

L'obésité est multifactorielle : son développement repose sur des facteurs biologiques, comportementaux et environnementaux. L'obésité et le surpoids ont des conséquences délétères sur la santé et sans prise en charge adaptée, la tendance spontanée est à l'aggravation progressive du surpoids.


Selon une étude américaine, des petites adaptations simples des habitudes du foyer permettent de lutter contre l'obésité chez les enfants. Cette approche globale impliquant toute la famille a donné des résultats étonnants.

Des stratégies simples à mettre en place au quotidien permettraient de lutter contre l'obésité des enfants comme le montre une étude parue en ligne, le 9 septembre, dans la revue JAMA Pediatrics. Pour ces recherches, des chercheurs américains et canadiens sont intervenus au sein de foyers pour aider les enfants à perdre du poids, en réduisant leur temps passé devant la télévision, en augmentant leurs heures de sommeil et en encourageant les familles à dîner ensemble.

Lutter contre l'obésité infantile en impliquant toute la famille

Pour leur étude, des chercheurs de la Harvard Medical School aux États-Unis et de l'Université de Guelph au Canada ont recruté 121 familles avec des enfants en surpoids. Ils les ont suivi durant six mois. Une moité des familles n'a pas subi d'intervention des chercheurs. A noter qu'avant l'étude, tous les enfants des familles étudiées avaient une télévision dans leur chambre.
Les chercheurs sont intervenus auprès de l'autre moitié des familles, les conseillant au sein du foyer sur leurs habitudes quotidiennes. Ils ont encouragé les enfants à dormir une demi-heure de plus par jour et à réduire leur temps passé devant la télévision à une heure par jour. Au terme des six mois, ces enfants ont perdu en moyenne 20% de leur indice de masse corporel (IMC) alors que les enfants du groupe témoin ont augmenté le leur de 20%.

Privilégier une approche globale contre l'obésité infantile

Alors que l'obésité infantile prend de l'essor dans de nombreux pays du monde, les Américains sont les plus touchés avec 17% d'enfants obèses, surtout parmi les minorités et les familles les moins riches. La solution pourrait reposer sur un changement global de style de vie, comme l'a noté Aaron Carroll, un expert des questions d'obésité, qui a rédigé un éditorial à ce sujet pour LiveScience. "Plutôt que de se concentrer sur un changement spécifique d'alimentation ou de rythme sportif, un foyer plus sein pourrait être une meilleure manière pour non seulement améliorer le poids, mais aussi la santé physique et mentale des sujets", a noté le chercheur dans son éditorial.

D'après AFP/Relaxnews

Sources :
Healthy Habits, Happy HomesRandomized Trial to Improve Household Routines for Obesity Prevention Among Preschool-Aged Children ONLINE FIRST - Jess Haines et al. JAMA Pediatr. Published online September 09, 2013. doi:10.1001/jamapediatrics.2013.2356
Christopher Wanjek : "Helping kids shed weight by changing home routines", article paru le 9 septembre 2013 dans la revue Live Science
http://archpedi.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1735654

Afin de favoriser l'implémentation des recommandations pour la pratique clinique sur le thème surpoids/obésité de l'enfant et de l'adolescent et ainsi aider les professionnels concernés (médecins généralistes et pédiatres) dans leur pratique, l'URML-Alsace a souhaité porter ce thème dans le cadre de sa Visite Médicale de Santé Publique dès février 2014. 


 

Les relais en Alsace

 

Responsable de la commission

Dr Pierre-Paul Schlegel

Membres de la commission

  • Dr Patrick Arnold
  • Dr Pascal Charles
  • Dr Marcel Ruetsch

Anne de Blauwe
Direction URML-Alsace

Sabrina Wilhelm
Assistante

 

Site de la HAS : recommandations de bonne pratique

Documents de l'INPES :

Sites d'information :

Outils :

Sédentarité et écrans:

Etudes

Apports nutritionnels conseillés pour les enfants et adolescents sportifs de haut niveau

 

Courbes de croissance à télécharger :

Fiches nutrition "mes astuces santé"