URML-Alsace

Risque cardiovasculaire global

Les maladies cardio-neuro-vasculaires et les cancers sont les premières causes de morbidité et de mortalité en France.

Si les études épidémiologiques récentes montrent que le nombre de décès par maladies cardio-vasculaires est en diminution, la situation reste encore préoccupante en Alsace. En effet, dans notre région, les décès liés à ces affections sont toujours supérieurs de 17% à la moyenne nationale.

La réduction du nombre de ces pathologies repose sur l'effet des thérapeutiques et sur les mesures de prévention.

Cardiorisk risque cardiovasculaireC'est dans cette logique que « Cardiorisk », outil de prévention primaire des pathologies cardio-neuro-vasculaires, a été présenté lors de la visite médicale de santé publique de l'URML-Alsace. Il permet  d'orienter vers des actions diagnostiques, prophylactiques ou thérapeutiques visant à réduire le risque.

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié des recommandations pour la Prise en Charge Thérapeutique du Patient Dyslipidémique [1] et pour le Traitement Médicamenteux du Diabète de Type 2 [2].

La recommandation pour la Prise en Charge des Patients Adultes atteints d'Hypertension Artérielle Essentielle de 2005 [3] est actuellement suspendue.

Ces recommandations préconisent l'évaluation du niveau de risque cardiovasculaire global [4] pour mieux adapter la prise en charge hygiéno-diététique et pharmacologique du patient à risque cardiovasculaire élevé.

 

Responsable de la commission

Dr Pierre-Paul Schlegel

Membres de la commission

  • Dr Patrick Arnold
  • Dr Pascal Charles
  • Dr Marcel Ruetsch

Anne de Blauwe
Direction URML-Alsace

Sabrina Wilhelm
Assistante

 

Liste des relais en Alsace

Cardiologie

Hypertension artérielle

Diabète et maladies métaboliques

  • Association de langue française pour l'étude du diabète et des maladies métaboliques www.alfediam.org

Athérosclérose

Tabagisme

Cardiologues du sport

 

Registre des cardiopathies ischémiques du Bas-Rhin

Le registre des cardiopathies ischémiques assure la surveillance permanente de la population Bas-Rhinoise âgée de 35 à 74 ans et l'enregistrement systématique et continu des cas d'infarctus du myocarde et des décès coronaires qui s'y produisent