URML-Alsace

AVC

L'Accident Vasculaire Cérébral

On recense 150 000 AVC chaque année en France. Il s'agit de la première cause de handicap acquis et la troisième cause de mortalité. En Alsace, la prévalence est élevée et les personnes touchées sont plus jeunes, en moyenne, que dans le reste de l'hexagone.

L'Agence régionale de santé d'Alsace a organisé en 2011, en relais de la campagne nationale, une campagne d'information sur les trois signes de l'AVC et l'appel au 15. La visite médicale de santé publique de l'URML-Alsace a accompagné cette campagne.

Prise en charge en urgence des patients victimes d'un accident vasculaire cérébral ischémique

Affiche de la Société Française Neuro Vasculaire (SFNV)

l'Accident vasculaire cérébral est une grande urgence

La prise en charge des AVC est devenue une priorité de santé publique pour les autorités sanitaires et l'ensemble des acteurs de l'aide médicale urgente.

L'objectif principal est d'augmenter le nombre de patients pouvant bénéficier d'une thrombolyse 4h30 après le début des symptômes

Une régulation par le centre 15 réduit les délais de prise en charge. La filière de prise en charge des AVC en Alsace semble être efficace. La réactivité de chaque maillon de la chaîne est évidente, permettant d'améliorer le pronostic vital et fonctionnel du patient.

L'AVC, derrière ce terme, une réalité multiple

Le terme d'accident vasculaire cérébral ne s'applique pas à une affection donnée, mais à un ensemble d'affections définies par la nature des lésions cérébrales et vasculaires en cause. Ainsi, concernant l'atteinte artérielle, sont définies schématiquement quatre grandes variétés d'AVC :

  • l'hémorragie sous- arachnoïdienne (HSA),
  • l'hémorragie cérébrale (HC),
  • l'accident ischémique transitoire (AIT)
  • l'Accident ischémique constitué (AIC) ; (ou infarctus cérébral).

Outre ces accidents d'origine artérielle, il existe une cinquième variété d'AVC définie par la présence d'une thrombose au sein du système veineux cérébral :

  • La thrombose veineuse cérébrale (TVC).

Pour offrir les meilleures chances pronostiques aux patients victimes d'un AVC, il est important d'optimiser la prise en charge initiale par la coordination de nombreux intervenants. Il faut favoriser l'administration dans des délais les plus brefs du traitement d'urgence, notamment de thrombolytiques car une fibrinolyse par voie veineuse doit être débutée dans les premières 4h30. Toute étape intermédiaire génère une perte de temps.

« Le temps perdu est du cerveau perdu. Le temps gagné est du cerveau gagné ».

 

 

AVC : campagne de prévention octobre 2013 Octobre 2013 : Campagne de prévention des AVC de l'Agence Régionale de Santé


 

 

 

Responsable de la commission

Dr Pierre-Paul Schlegel

Membres de la commission

  • Dr Patrick Arnold
  • Dr Pascal Charles
  • Dr Marcel Ruetsch

Anne de Blauwe
Direction URML-Alsace

Sabrina Wilhelm
Assistante