URML-Alsace

Bienvenue sur Interface reso, votre portail d'informations santé

Interface reso vous informe

Publié jeudi, 8 juin 2017

ARS - Qualité de l'eau distribuée par le service des eaux de Mulhouse - Juin 2017

L'Agence régionale de santé Grand Est vous informe
Message à l'attention des médecins généralistes, pédiatres, gynécologues-obstétriciens, des médecins de PMI, de l'Education Nationale et des établissements de santé accueillant des enfants et des femmes enceintes
situés dans les communes desservies par le service des eaux de Mulhouse

Qualité de l'eau distribuée par le service des eaux de Mulhouse

 Télécharger le courrier de l'ARS Grand Est

PJ1 : liste des communes desservies par le service des eaux de Mulhouse
PJ2 : information à la population générale
PJ3 : facteurs de risque d'exposition au plomb justifiant un dosage de la plombémie

Docteur,

Dans le cadre de la surveillance de la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, des analyses ont pu mettre en évidence des dépassements de la limite de qualité plomb ou nickel dans plusieurs établissements enfance ou petite enfance investigués fin 2016 dans des communes desservies par le service des eaux de Mulhouse.

Il est à noter que ces dépassements concernent presque exclusivement des prélèvements dits de « 1er jet » c'est-à-dire sans écoulement préalable de l'eau et qu'aucun cas de saturnisme infantile n'a été déclaré dans les communes desservies par le service des eaux de Mulhouse au cours des 5 dernières années.

Les dépassements constatés sont liés aux points de prélèvement mais également au caractère de l'eau de Mulhouse (eau douce et corrosive) qui favorise la dissolution des métaux à son contact (communes concernées). Il est à noter qu'aucune canalisation en plomb n'était présente dans les établissements présentant des dépassements de la limité de qualité plomb et qu'une enquête est en cours pour connaître l'origine du plomb dans les prélèvements. Le plomb peut provenir de la robinetterie elle-même ou de ses accessoires qui, même s'ils disposent d'une attestation de conformité sanitaire, peuvent relarguer des métaux. En effet ces robinets sont testés et homologués pour être mis sur le marché avec des eaux à l'équilibre et non avec des eaux agressives.

C'est pourquoi une campagne d'information est actuellement en cours auprès de ces établissements et de la population concernée (cf. brochure). Il est notamment conseillé de n'utiliser que le réseau d'eau froide et de laisser couler l'eau jusqu'à ce qu'elle soit bien fraîche après une période d'inutilisation de plus de trente minutes pour tout usage alimentaire de l'eau (boisson ou préparation des aliments). L'eau qui a stagné dans les canalisations ne doit pas être utilisée pour la préparation des boissons (dont le lait en poudre) pour les nourrissons. L'eau du robinet pourra être utilisée uniquement après s'être assuré qu'une purge correcte a été effectuée avant chaque utilisation.

Compte tenu de ces éléments, nous vous demandons d'être particulièrement attentif quant au risque de saturnisme chez les enfants de moins de 7 ans et à la possible exposition des femmes enceintes ou projetant une grossesse en prescrivant une plombémie si nécessaire (cf. facteurs de risques d'exposition au plomb) et en relayant les messages de prévention.

Mes services (références ci-dessous) restent à votre disposition pour toute information complémentaire ou pour toute question quant à la conduite à tenir.

Je vous prie d'agréer, Docteur, l'expression de mes salutations distinguées.

P/le directeur général de l'ARS
La déléguée territoriale du Haut-Rhin
Marie Sengelen

Délégation Territoriale d'Alsace | Veille et Gestion des Alertes Sanitaires
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | Tél : 03 88 88 93 42 | Fax : 03 59 81 37 19

Réf : DT/VGAS/2017/03/22/N° 51